dimanche 12 mars 2017

Cercle de Méditation avec les chevaux

Vous vous sentez envahis par vos préoccupations et vos contraintes du quotidien?

Vous avez besoin d'un temps d'apaisement et de ressourcement dans la nature ?

Vous vous sentez attirés par les chevaux et vous avez envie d'entrer dans leur monde et de mieux les connaître à partir d'une relation de confiance réciproque?

titin mars 2017

Je vous propose de nous retrouver régulièrement pour cocréer avec eux un temps de partage dans la paix du moment présent.


Dans le cadre d'un petit groupe, nous nous installerons dans le moment présent en compagnie des chevaux.
Pour favoriser "le débranchement du mental", nous nous centrerons sur nos connexions sensorielles.



groupe chevaux

Les chevaux connaissent bien cet état puisqu'ils le pratiquent régulièrement lorsqu'ils se sentent en sécurité et en confiance, ce qui leur permet de se reposer, de réguler les résidus des stress passés , voire de traumatismes .

Ensemble nous explorerons cet espace temps , à l'écoute de ce que nous vivrons à tous les niveaux: notre ressenti physique , émotionnel , intellectuel et spirituel.



Nous nous regarderons dans le miroir que les chevaux nous offrent à partir de la résonance en nous de leur comportement et de leur langage.

Cette expérience sera aussi l'occasion d'un partage entre les participants dans une atmosphère de confiance et de respect réciproque, afin de favoriser un soutien mutuel sur ce chemin d'apaisement.



PROCHAINE RENCONTRE  LUNDI 5 JUIN DE 9H à 11H.


Les rencontres sont organisées régulièrement le samedi ou le dimanche matin toutes les deux semaines environ, les horaires sont précisés à le première rencontre .

Participation : 20€
Maximum 8 personnes

Aucune expérience avec les chevaux n'est nécessaire.
Renseignements et inscription: 0603228172

samedi 10 septembre 2016

Célébrer l'automne avec la sagesse du cheval

La réalité de notre époque nous met de plus en plus face à une destruction de l'équilibre de la nature, la surexploitation des ressources de la Terre, la disparition de la biodiversité animale et végétale.
L'état d'esprit de nos sociétés modernes a trop souvent donné la suprématie au mental pour des objectifs de productivité et d'enrichissement à tout prix!

Il devient urgent de trouver des solutions aux déséquilibres croissants...

La sagesse des Amérindiens et autres peuples premiers est une source d'inspiration pour nous accompagner vers un projet de vie qui respecte la Terre, la Nature et tout ce qu'elle nous a donné pour que nous puissions vivre.

QUE SOMMES NOUS PRÊTS A DONNER PLUTÔT QUE DE TOUJOURS PRENDRE?


Pour introduire notre moment d'intériorisation et de partage , je m'inspirerai de ce poème écrit par Chief Luther Standing Bear, (Teton Sioux)



The old people came literally to love the soil, and they sat or reclined on the ground with a feeling of being close to a mothering power.
It was good for the skin to touch the earth, and the old people liked to remove their moccasins and walk with bare feet on the sacred earth.

Their tipis were built upon the earth and their altars were made of earth.
The birds that flew in the air came to rest upon the earth, and it was the final abiding place of all things that lived and grew.

The soul was soothing, strengthening, cleansing, and healing.
This is why the old Indian still sits upon the earth instead of propping himself up and away from its life-giving forces.
For him, to sit or lie upon the ground is to be able to think more deeply and to feel more keenly.

He can see more clearly into the mysteries of life and come closer in kinship to other lives about him.

terre_d_automne.JPG

Les Anciens aimaient la terre littéralement, et ils s'asseyaient et s'allongeaient sur le sol avec un sentiment d'être proches d'une force maternelle.

C'était bon pour la peau de toucher la terre, et les Anciens aimaient ôter leurs mocassins et marcher pieds nus sur la terre sacrée.
Leurs tipis étaient construits à même la terre et leurs autels étaient faits de terre.
Les oiseaux qui volaient dans les airs venaient se reposer sur la terre, et c'était l'endroit final indéfectible pour tous les êtres qui vivaient et croissaient.
L'âme s'apaisait, elle prenait de la force, elle se purifiait et guérissait.
C'est pourquoi le vieil Indien s'assoit encore sur la terre au lieu de s'en éloigner et de prendre appui au delà de ses forces qui donnent la vie.
Pour lui, être assis ou allongé à même la terre le rend capable de penser plus profondément et de sentir plus intensément.
Sa vision pénètre plus clairement les mystères de la vie et il devient plus proche en parenté avec les autres formes de vie.

Je vous invite à un temps de méditation à partir de ce texte en ce samedi 23 septembre, en compagnie des chevaux.

Comment les chevaux nous accompagnent -ils dans ce mouvement d'intériorisation?

groupe chevaux

SE POSER, FAIRE LE POINT,

- c'est d'abord prendre contact avec la Terre , élément associé à l'automne, et donc avec son corps, avec ses sensations.
Les chevaux vivent naturellement posés sur la terre, enracinés et à l'écoute de toutes leurs sensations.

Dans leur mémoire archaïque d'animaux menacés par des prédateurs, du temps où ils vivaient libres , à l'état sauvage ,il était indispensable pour leur survie d'être attentifs à toutes les sensations pouvant signaler la présence d'un danger.

- c'est aussi vivre pleinement le moment présent: pour les mêmes raisons, liées à leur survie, les chevaux sont complètement inscrits dans le moment présent .

Nous profiterons ensuite d'un moment de partage de nos ressentis et de ce que ce moment aura inspiré en nous..

Nous y ajouterons le plaisir de partager ce que chacun aura apporté: fruits, biscuits, boissons...en signe de gratitude pour la Terre .


Renseignements et inscription: 0603228172

jeudi 8 septembre 2016

La Roue de Médecine des Amérindiens

Un outil de guérison et de connexion à la Source.

La Roue de Médecine Sacrée est un symbole ancien, et une matrice (modèle) du cercle sacré de la Vie

Elle contient le mouvement, l’harmonie et l’évolution de tous les aspects de la vie sur la Mère –Terre (humain, animal et végétal).

Pour les Amérindiens, médecine signifiait pouvoir- une énergie vitale qui est inhérente à toutes les formes de la Nature.

Elle signifiait également la connaissance car celle-ci donnait à celui qui sait le pouvoir de faire, d’accomplir et d’atteindre son but.

Ainsi la Roue de Médecine se traduit par un cercle ou une spirale, vortex d’énergie en mouvement.

La Roue de Médecine se manifeste par un cercle ou une spirale qui génère une force (pouvoir) sous le contrôle du mental et qui se déploie sur plusieurs dimensions en assurant plusieurs fonctions.

C’est un système physique, mental et spirituel qui peut permettre à qui l’utilise de se mettre en phase avec les énergies cosmiques et naturelles…et de trouver l’harmonie avec son environnement ainsi qu’à l’intérieur de soi-même.

Les peuples premiers du Nord , du centre et de l’Amérique du Sud ainsi que les peuples autochtones d’Europe et d’Afrique considéraient tous la création comme un cercle qui contenait et reflétait les quatre directions cardinales- Nord, Sud, Est et Ouest-les quatre races d’humains, les quatre saisons, et les cycles de la vie (enfant, jeune, adulte et ancien), ainsi que les cinq pouvoirs du Soi, plus beaucoup d’autres aspects de la vie.

Cette cosmologie circulaire est appelée le « Compte des Vingt » et c’est une manière de comprendre les Forces de l’Univers et de tout ce qui existe, y compris l’invisible.


celebrer_l_automne_Le_Roi.JPG

Les pouvoirs du Soi sont : le corps/ élément Terre, où l’énergie est contenue, l’Emotion/élément Eau, où l’énergie est donnée, l’Intellect/élément Air où l’énergie est reçue, et l’Esprit/élément Feu où l’énergie est dirigée et déterminée.

Au centre de la Roue il y a le Je Suis/Ame/élément Ether, l’endroit qui nous relie à la Source et le centre de notre Soi supérieur ou Ame.

En marchant autour de la Roue, et en dirigeant notre conscience sur les cinq éléments et les cinq directions du Soi dans un mouvement d’énergie de guérison, l’énergie bloquée et les vieux schémas qui ne fonctionnent pas bien et contrôlent nos comportements, peuvent être mis en mouvement et libérés.

La direction du mouvement autour de la Roue qui permet la guérison, est en sens inverse des aiguilles d’une montre.
Celui-ci peut démarrer à n’importe quel endroit de la Roue dans un processus de déroulement.

Vous pouvez pénétrer dans la Roue de guérison par n’importe laquelle des directions ou par le centre.

A l’Ouest en relation avec le corps physique, vous vous éveillez aux sensations dans votre corps et vous accédez à un ressenti des schémas que vous avez adoptés là dans le corps où vous gardez la mémoire de vos expériences passées. C’est là que vous pouvez guérir les souffrances des maladies chroniques, et désolidariser la sensation physique d’empreintes de traumatismes en libérant cette énergie.

Au Sud -le corps émotionnel, vous pouvez récupérer un pouvoir mal approprié et trouver votre voix et pour choisir de nouvelles limites qui vous donnent une sécurité. Ce processus permet d’exprimer les émotions liées à d’anciens traumas.

Au Nord - Le corps mental, vous pouvez modifier votre perception pour mettre à jour des systèmes de croyances qui ne vous conviennent plus et pour créer de nouvelles pensées, modifier votre identité et apprendre à vous faire confiance.

A l’Est - le Corps spirituel, vous pouvez éveiller votre feu spirituel intérieur et déterminer, diriger votre énergie pour manifester l’expression la plus élevée de soi et de la valeur de soi.

Au centre – le corps éthérique, vous pouvez vous éveiller à votre totalité et à l’amour du Soi, renforcer le respect de vous-même, co-créer votre destinée en faisant des choix conscients, déterminés par des vérités spirituelles
. Grâce à cette connexion à votre âme ou Soi essentiel, vous pouvez vous relier à la Source ou Grand Esprit.


Dans son livre « The Medicine Way », Kenneth Meadows explique que les Amérindiens vivaient dans un état de conscience instinctive où chaque élément du grand tissage de la Vie était vivant et capable de communiquer en activant des circuits profonds de l’esprit, plutôt que ceux qui se font normalement à la surface de la conscience.

« …En activant ces circuits profonds de l’esprit, le contact avec « la Source » était possible au centre de notre propre être- le Soi supérieur, ou l’Esprit à l’intérieur. »

Juste en pratiquant la Roue de Médecine de guérison, et en cherchant la totalité et l’équilibre dans votre vie, vous pouvez commencer à vous épanouir dans de nouveaux états de conscience qui vont permettre à des informations et des perspectives bloquées précédemment, d’émerger et de révéler de nouveaux chemins de vie et options.

Extrait d'un article décrit par

Sharon Bringleson www.centerforhorsesandhealing.com

Références: My Body My Earth by Ruby Gibson

                     The Medicine Way by Kenneth Meadows

samedi 18 juin 2016

Echos des dernières rencontres

Le printemps a été l'occasion pour certains d'entre vous de venir rencontrer le cheval et de faire l'expérience parfois étonnante, toujours émouvante,de sa sensibilité profonde qui nous renvoie en miroir notre réalité du moment présent.

Moi-même je suis toujours émerveillée d'être témoin de ces expériences , honorée de la confiance que le cheval nous témoigne lorsque nous l'abordons avec respect, et lorsque nous sommes prêts à accueillir simplement où nous en sommes de nos ressentis, nos émotions.
Consciemment et parfois inconsciemment nous sommes chargés de nos tensions intérieures, de mémoires d'émotions, voire de traumatismes passés.

Dans sa générosité et son non-jugement, il ne nous demande pas de résoudre nos difficultés , ni de dépasser nos souffrances .

Avec sa sagesse il nous montre que le chemin de l'acceptation de notre réalité dans le moment présent est la clé principale de la porte de la transformation et de la guérison des anciennes blessures.

fay zane 4

Ce "moment-clé" se manifeste souvent par un changement d'attitude du cheval dans l'interaction avec la personne.
Par exemple, il se rapproche, cherche le contact ou encore se met à bailler.
Parfois il se détend complètement pour s'allonger dans le sable, lui signifiant qu'elle est digne de sa confiance lorsqu'elle est en phase avec sa réalité intérieure.

Il s'en suit un moment de bien-être pour la personne , son mental met un bémol sur sa partition , son énergie vitale se remet à circuler dans son corps .

La peur, la colère ou la tristesse laissent alors la place à la joie.

dimanche 20 mars 2016

Les échos de notre rencontre de samedi 19 Mars

Samedi dernier nous a réunis pour célébrer le printemps avec le chevaux.

C'était un après midi radieux, le soleil et la douceur de l'air nous ont permis de profiter pleinement de ce moment en connexion avec les chevaux et avec nous mêmes.


zane et titin 1

Zane et Titin ont mis en scène pour nous leur chorégraphie pour célébrer l'arrivée du printemps , animés par l'envie de jouer et de se taquiner mutuellement .




Puis alors que nous étions tous centrés sur le moment présent, les jeux se sont calmés pour ouvrir un espace paisible propice à la détente et au bien-être de chacun.



Des échanges chaleureux ont ponctué l'expérience des uns et des autres.

Alors que nous partagions nos ressentis, Zane était toujours présente à nous et validait l'authenticité de nos échanges en continuant à "machouiller", bailler, les yeux mi-clos,un comportement qui manifeste la détente du cheval et un processus de régulation soit de ses propres émotions, soit de celles qu'il a captées chez les personnes du groupe.

Certaines personnes ont exprimé combien ce moment avec Zane et Titin leur a procuré une détente physique et psychique.
D'autres ont reçu un message particulier.

Nous avons ensuite célébré plus spécialement l'arrivée du printemps par un rituel où chaque personne était invitée à parcourir symboliquement un chemin de transformation sur la Roue de médecine.

Un chemin qui commence par l'ouverture au corps et à la sensation, et au mouvement des émotions présentes.

DSC_0043_-_Copie.JPG

Cette étape est celle que le cheval initie en nous lorsque nous nous mettons à son écoute.
A partir de là il nous est possible de réfléchir et de poser des mots congruents avec notre expérience et de nous ouvrir éventuellement à une autre vision de notre chemin.

Chaque personne a pu marcher en conscience sur ce chemin, soutenue par les autres participants gardiens des portes aux 4 directions .

Ce chemin devient alors celui de l'ouverture du coeur en résonance avec l'expérience de l'autre.

Le rythme du tambour  a résonné tout au long comme le battement d'un coeur "uni-vers-el"  au diapason du rythme  de chacun.

lundi 14 mars 2016

Les ateliers d'avril

Les prochains ateliers nous emmènent en voyage sur le cercle de la Vie inspiré de la Roue de médecine des Amérindiens .


zane hello repas 2

Nous entrerons dans le monde des chevaux,  en résonance avec  leur sagesse .

QUE NOUS ENSEIGNENT-ILS POUR NOUS AIDER A MIEUX VIVRE ET A DEVENIR PLUS HUMAINS A LEUR CONTACT?

Voici les dates des prochains ateliers:

SAMEDI 9 AVRIL de 10H à 14H:

ATELIER DECOUVERTE:

Le début du voyage...avec les chevaux
En face d'une société qui nous éloigne de notre nature en nous demandant de FAIRE toujours plus, toujours plus vite, plus efficacement par rapport à des normes, des systèmes posés par le collectif...

OUVRIR UN AUTRE ESPACE DES POSSIBLES...

PRENDRE LE TEMPS D'ETRE avec les chevaux...

Les chevaux vivent dans le moment présent , leurs 4 pieds sur terre.
Nous commencerons par nous enraciner dans la Mère Terre et éveiller notre conscience sensorielle,


Les chevaux sont des animaux sociaux, leurs ancêtres vivaient à l'état sauvage dans la nature et étaient des proies. Pour leur survie , ils ont développé une sensibilité très fine à leur environnement, et à l'état émotionnel et énergétique de leurs congénères.



A leur contact nous apprendrons à écouter leur langage et à respecter leur sensibilité pour mieux prendre en compte la nôtre

Zane hello

Participation: 60€

Maximum 4 personnes




SAMEDI 23 AVRIL DE 9H30 à 17H

ATELIER: LE CHEVAL MIROIR DE NOS EMOTIONS

Le voyage continue...
Après un temps de reconnexion à la nature et à notre corps grâce à un éveil de la conscience sensorielle, nous explorerons les émotions présentes en compagnie des chevaux .
Les chevaux sont dotés du même système limbique que nous et vivent globalement les mêmes émotions que nous.
Si nous nous mettons à l'écoute de celles-ci nous entrons naturellement en résonance avec eux et partageons un langage non verbal commun .

Nous découvrirons comment chaque émotion est porteuse d'une information qui demande à être accueillie et entendue .
Cette information va devenir une référence pour revisiter nos croyances et nos conditionnements et nous aider ensuite à nous positionner et faire nos choix dans notre vie quotidienne en étant plus libres et authentiques.

zane et wendy

Participation: 110€ (facilités de paiement à la demande)
Maximum 4 personnes


Les activités proposées ne nécessitent aucune expérience avec le cheval

Renseignements et informations : 06 03 22 81 72

lundi 29 février 2016

Célébrer le printemps avec la sagesse des chevaux

Avec un hiver très clément , les premiers signes du printemps apparaissent déjà .
Ainsi vient le temps de la remise en mouvement, dans la nature et dans notre corps.
C'est le moment de semer les graines dans notre jardin, à l'extérieur comme à l'intérieur ...


amandier en fleurs

Comment nous inscrire dans le mouvement  qui s'amorce?

Des projets? Des rêves qui cherchent à se réaliser?

Dans l'ambiance générale des actualités liées à la nature, il est beaucoup question de changement climatique, de disparition de la biodiversité, de pollutions diverses qui mettent en danger notre santé et celle de nos enfants.

Qui d'entre nous aujourd'hui, ne se sent pas plus ou moins concerné par l'avenir de la planète, par tous les problèmes écologiques liés à l'activité humaine ?

L'évolution  de notre culture durant les derniers siècles s'est fondée sur le postulat de la croissance illimitée et a mis l'accent sur le besoin de s'approprier un maximum de ressources naturelles pour un maximum de profit, avec la croyance que l'homme peut maîtriser la nature avec sa technologie et ses connaissances scientifiques.L'homme s'est comporté comme un prédateur.
Il en découle une technologie qui aborde les problèmes à résoudre avec un esprit logique qui analyse et sépare les phénomènes et les individus

Mais en même temps que celle-ci met en place des moyens de plus en plus sophistiqués pour trouver des solutions, ses limites se font aussi sentir , et d'autres initiatives naissent un peu partout dans le monde.

J'ai été très touchée par les films récents comme "Demain " et "En quête de sens" par exemple, qui nous transmettent un message différent et nous montrent que chacun de nous  avec ses petits moyens,  peut s'engager à participer à la création d'un monde plus humain et  plus respectueux des lois de la Vie.
Ce message implique un changement de conscience: nous (êtres vivants) ne sommes pas séparés les uns des autres mais tous reliés dans le grand Tissu de l'univers, interdépendants et en tant qu'humains coresponsables de l'harmonie sur notre planète


chêne
Cette conscience de faire partie du grand tout de l'univers et d'avoir une place à tenir dans l'équilibre de la Vie sur la planète, nous demande de faire un chemin de remise en question personnelle.
Il commence par l' écoute de nos ressentis, de nos aspirations profondes, pour revisiter ensuite nos croyances et nos valeurs.
C'est une voie de transformation qui nous ramène à une sagesse qui a régné depuis les temps très anciens dans les sociétés premières , particulièrement les sociétés nomades, lorsque les humains vivaient dans une connexion intime et respectueuse avec les éléments de la nature. .

Les chevaux sont des animaux proie et s'inscrivent dans une mémoire de nomadisme où leur survie dépendait de cette connexion intime avec la nature .

lagnes Ils nous guident et nous enseignent si nous prenons le temps de nous immerger dans leur manière d'être, de les observer, les écouter quand ils communiquent entre eux et avec nous.




Notre mental trop souvent hyperactif peut s'apaiser et laisser l'espace à une autre manière d'être ensemble , en se mettant au diapason de leur sensibilité et de leur langage du corps.
Il nous est alors possible d'entrer dans une connaissance plus totale de la Vie et de nous laisser guider par cette sagesse ancrée dans les lois de la Nature.





Ce chemin de sagesse , c'est ma quête déjà depuis quelques années auprès d'eux et avec les personnes qui nous ont fait confiance en venant s'ouvrir à cette expérience au cours de séances individuelles et des ateliers.

Zane février 2016

Au seuil d'une nouvelle saison d'ateliers, vous êtes invités à venir célébrer l'entrée dans le printemps avec les chevaux

LE SAMEDI 19 MARS de 14h à 16h à l'écurie du Château des Cinq cantons à Carpentras


Etre ensemble dans l'harmonie signifie partager ses ressentis les uns avec les autres..

( traduit de " Empowered Horses".par Imke Spilker)

Nous vivrons ensemble un moment d'intériorisation en immersion avec les chevaux,dans le présent, à l'écoute de nos ressentis et de leur langage

Puis nous prendrons le temps de partager notre expérience autour d'une petite collation.
Ce moment sera aussi l'occasion d'échanger des informations concernant les prochains ateliers .

Renseignements et inscriptions: 06 03 22 81 72
Les activités proposées ne nécessitent aucune expérience avec le cheval.

Participation : Apporter une chaise pliante et une boisson ou des biscuits à partager.
La rencontre sera confirmée la veille en fonction des conditions météorologiques.

jeudi 31 décembre 2015

Meilleurs voeux 2016

Bonjour à toutes et à tous,

L'année 2015 se termine, la vie m'a obligée à mettre quelque peu en retrait mes activités

ces derniers mois ...


En compagnie des chevaux je vous adresse mes meilleurs voeux pour 2016 ....

L'actualité de l'année qui se termine nous a tous touchés à différents niveaux et a réveillé chez beaucoup d'entre nous un désir d'autant plus fort de participer à un monde meilleur, plus humain....

Un monde où les valeurs du féminin: c'est à dire la relation, la solidarité et la qualité de la vie entre autres sont plus importantes que le pouvoir et les intérêts financiers.

Il devient évident aujourd'hui que l'avenir de l'humanité dépend de cette prise de conscience qui invite au respect de la Vie sous toutes ses formes,



Avec leur sagesse naturelle, les chevaux sont là pour nous accompagner sur ce chemin qui commence par le respect de nous-mêmes et de nos besoins fondamentaux, la conscience de notre unité corps -âme-esprit et d'appartenir tous au Tissu du Vivant.

A partir de cette réalité la quête de relations authentiques et solidaires nous centrent dans notre coeur et nous ouvrent à une plénitude de vie qui nourrit la paix et soutient notre créativité. .

Voici le message de bonne année que les chevaux ont murmuré à mes oreilles, je vous le transmets...




Au seuil de 2016, prenez le temps ...


sagesse des chevaux4
de vous retrouver dans votre vérité intérieure et la compassion pour vous même...


negrita 2
d' écouter en vous la "petite voix" même si cela vous décoiffe...

poneys hollande 2 de jouir de la vie en partageant de bons moments avec d'autres et de vous soutenir mutuellement...

negrita 6

de continuer à être curieux de découvrir le monde et d' apprendre...




negrita 3

de vous sentir libre d'aller de l'avant...








de vous ouvrir à l'inspiration de ce qui est plus grand que vous en vous..

negrita 7

lundi 11 mai 2015

Après avoir marché sur le cercle de la vie samedi dernier...

Samedi dernier nous avons marché sur le cercle de la Vie avec les chevaux...

Zane et Gaïa nous ont accompagnées, pleinement présentes à nous .

gaïa 2 Le matin nous avons consacré un moment au pansage, comme une entrée en matière pour chacune des participantes : entrer en contact avec le cheval par le toucher, avec les mains plutôt qu'avec la tête.

zane brins d'herbe mai 2010 Ce moment privilégié où nous créons la possibilité d'une intimité dans la relation avec le cheval à travers une forme de soin, "prendre soin de l'autre" , tout en restant conscient et relié à ce que "ça nous fait" à l'intérieur, dans notre corps et notre coeur.

Ce qui me fait dire que le "pansage" /"pensage" avec ses objectifs "techniques" , est petit à petit devenu "massage"/"mains-sages", centré sur le coeur et les émotions.

En effet lorsque nous posons l'intention du pansage, il y souvent un objectif rationnel, il faut que le cheval soit propre, beau, c'est pour son bien, il ne faut pas oublier des parties du corps.etc..

C'est le mental qui veut gérer avec ses exigences, son désir de bien faire...;

Samedi matin, ce qui s'est imposé petit à petit à chacune de nous, c'est une manière plus naturelle de toucher le cheval, les brosses ont rapidement été lâchées pour laisser parler les mains et écouter comment le cheval , avec son langage du corps, répond à ce toucher , souvent dans la détente et le bien-être, parfois dans le mouvement .


Dans les moments où le cheval s'est posé, une atmosphère de calme , de paix , s'est installée sur tout le groupe.

Ces instants centrés sur l'écoute de l'autre ,qu'il soit humain ou cheval, sans jugement, dans l'accueil et le respect du mouvement qui veut se déployer, ont généré en moi la conscience  d'une petite communauté authentique entrain de naître.


claire zane

Des synchronicités ont rassemblé ce que chacune a exprimé.
Une continuité d'une expérience à l'autre s'est manifestée,créant un sentiment d'unité dans le groupe, unité qui respecte l'individualité de chacune et nous fait sentir un lien entre tous les vivants présents.

Notre petite communauté s'agrandit....

J'ai le plaisir de vous présenter un nouvel arrivant dans notre petite communauté de l'écurie du château des cinq cantons.

USA 2

Voici donc USA ,un poney de 25 ans à la robe "gris- truite", c'est à dire gris (presque blanc avec l'âge, parsemé de petites taches foncées) .


A la retraite depuis quelque temps, il a la sagesse de l'âge et de sa longue expérience avec des enfants dans un centre équestre.

Il est très affectueux et calme, cela ne l'empêche pas d'exprimer son caractère avec une belle énergie vitale.
Arrivé sans encombres de Béziers la semaine dernière,il s'habitue bien à sa nouvelle famille et prend ses marques en profitant de l'herbe verte du printemps qui pousse tout autour des paddocks.

Une manière agréable et tranquille de se préparer à son nouveau job puisqu'il est pressenti pour accompagner les personnes qui viennent apprendre à écouter la sagesse des chevaux, un plus dans l'équipe des "filles" , Zane et Gaïa, avec son point de vue masculin sur la Vie.

Avec son nom , il apporte avec lui l'énergie du "Nouveau Monde", une promesse d'ouverture à l'aventure de la Vie, la perspective de découvrir des territoires inexplorés en nous, des ressources insoupçonnées, ...il est bien en phase avec l'esprit de notre approche!


USA1




Cette rencontre est pour moi aussi un élargissement, je sais qu'il me réserve aussi un enseignement et qu'ensemble nous allons partager de beaux moments.

Je remercie la Vie de l'avoir mis sur mon chemin.



A très bientôt...pour en savoir plus de la nouvelle vie d'USA

lundi 20 avril 2015

Le cheval et la confiance...des échos de la semaine dernière

Au cours des activités récentes , les chevaux et en particulier Zane ma jument , nous ont enseigné la confiance telle qu'ils la vivent avec leur sagesse ...
Nous avons eu le bonheur de partager des moments particulièrement intenses pendant le déroulement de l'atelier du 11 avril puis dans des séances individuelles les jours qui ont suivi.
Nous avons tous une certaine représentation de la confiance, d'ailleurs c'est souvent quand elle nous manque que notre mental s'empresse de juger ce genre de situation pour nous dire: il faudrait que, tu n'es pas capable, les autres font mieux...
Le manque de confiance est souvent lié à un manque de reconnaissance , celle que nous avons du mal à nous donner faute de l'avoir reçue précédemment dans notre histoire...


Qu'en est-il du point de vue du cheval?



Dans toutes les situations de vie, le cheval va ou non donner sa confiance, à partir de son ressenti dans le corps .

Il sent l'énergie autour de lui et sa survie en tant que proie dans la nature, dépend de sa réactivité à son environnement, pour échapper aux prédateurs possibles
Il va donner sa confiance quand il se sentira suffisamment en sécurité


Zane allongée

La semaine dernière, à trois reprises et avec des personnes différentes, Zane s'est couchée spontanément près de la personne en connection avec elle, signe de détente totale et témoignage de confiance entière.

On sait que les chevaux ne se couchent que dans des moments très particuliers car cette attitude les met dans un maximum de vulnérabilité.

Comme ils vivent normalement en groupe, ils se couchent pour se reposer lorsque d'autres congénères veillent .

Les chevaux peuvent dormir debout grâce à un "verrouillage" spécial de leurs genoux, mais de temps en temps ils apprécient une détente plus totale lorsqu'ils se sentent en sécurité auprès de leurs compagnons.
Aussi lorsqu'ils se couchent ainsi à côté d'une personne qu'ils connaissent à peine, c'est parce qu'ils font confiance à leur ressenti dans leur corps par rapport à l'énergie qu'elle dégage dans son corps et ses émotions.

ILS EXPRIMENT QUE CETTE PERSONNE EST DIGNE DE CONFIANCE, AU-DELA DE CE QU'ELLE PEUT EVENTUELLEMENT PENSER OU CROIRE.

Au cours d'une séance, à quel moment le cheval sent-il qu'il peut s'abandonner ainsi?

Dans les situations de ces derniers jours, ces personnes ont eu le courage d'accueillir sans jugement leur ressenti.

Elles se sont reconnues elles-mêmes dans leur vérité profonde, soutenues par leurs sensations et leurs émotions .
Elles ont écouté leur coeur plutôt plutôt que les schémas et les conditionnements venant de leur mental ou des autres .

C'est ce que nous nommons dans notre langage le Soi authentique .

C'est se faire confiance au niveau de l'ÊTRE plus que du FAIRE .
Alors s' ouvre la liberté d'être soi, dans la joie de l'énergie vitale qui se remet en mouvement ...

Ces trois personnes ont fait leur expérience individuellement , chacune à partir de ses circonstances personnelles et le cheval les a honorées chacune de sa confiance sans réserve.
Pendant ces moments magnifiques , j'ai senti combien l'expérience de la personne et celle du cheval entraient en résonnance avec moi-même et le reste du groupe:
Nous baignions toutes dans une atmosphère empreinte de magie .
J'avais conscience d'une connection profonde basée sur l'empathie et la confiance réciproque dans le moment présent.


J'ai compris que le message était aussi pour moi,une invitation à m'engager avec encore plus de confiance sur ce chemin, avec les chevaux à mes côtés.




Zane me l'a redit trois fois,   j'en suis très touchée et je me sens honorée de sa confiance.

Quel privilège d'apprendre la Vie avec les chevaux!

zane coquelicots bis

vendredi 27 février 2015

Les Retrouvailles avec Grand'Mère Kalle



L'année dernière , à la même époque, je vous ai présenté Grand'Mère Kalle, à l'occasion de mon séjour à l'ïle de la Réunion et particulièrement de mon aventure dans les tunnels du volcan.

Cette année j'ai eu l'occasion d'y retourner , et si je ne me suis pas promenée dans les tunnels comme l'an dernier, je l'ai rencontrée différemment , de manière plus intérieure, soutenue par mes rêves , par la force des éléments de la nature de l'île et les synchronicités extérieures.

volcan réunion février 2015 5



Grand'Mère Kalle semblait bien endormie lorsque nous sommes arrivés, mais le volcan avait été en vigilance ces derniers mois.











Cependant les autres éléments manifestaient leur puissance: conditions météo cycloniques! Le vent soufflait sur une houle énorme, et des pluies diluviennes se déversaient par moments les premiers jours.


bord de mer réunion 2 février 2015

J'ai posé l'intention de profiter de ce temps de vacances pour vivre au plus près de moi-même , de mes ressentis, à l'écoute de mes rêves , tout en me reliant à cette nature puissante à la fois généreuse et dangereuse.

Je me suis aussi appuyée sur le livre de Marion Woodman, "Dancing in the Flames", en résonance avec cette connection à Grand'Mère Kalle.

Marion Woodman décrit dans son livre le processus d'individuation de quelques personnes, guidées par leur rêves vers la rencontre avec La Grande Déesse Noire, cette dimension du Féminin Sacré réprimée depuis des siècles dans notre société patriarcale.

Elle insiste sur la nécessité aujourd'hui , de faire le chemin de la réhabilitation de ce Féminin, individuellement et collectivement.

Elle dit encore

" Nous sommes tous les enfants d'une culture qui viole La Mère Terre, qui viole le Féminin en nous ", (que nous soyons homme ou femme).


Les effets de cette tragédie se vivent pour la plupart d'entre nous dans un manque à vivre dans notre corps.
Le corps devient une machine dirigée par la volonté, l'âme l'a déserté et reste en rade dans l'obscurité.

Nos mères, dépendantes aussi de cet esprit patriarcal,n'ont pas toujours pu nous transmettre ce lien organique au corps qui est fondamental pour se sentir complètement vivant(e).

Un rêve  m'est venu à ce moment me parler  de ces zones figées dans le fond archaïque de mon instinct, .

"Je marche dans un endroit froid et gelé, des tunnels de glace, et je rencontre un serpent , puis un couple de lézards qui se transforment ensuite en singes.

Je repousse ces animaux , ils me font peur et je me sens seule, abandonnée."


Descendre dans ces zones de l'inconscient nous met dans un état de vulnérabilité très intense, que j'ai bien ressenti à ce moment.

En m'immergeant dans les énergies de la nature de l'île, en marchant dans la forêt , en nageant dans le lagon, en respirant les embruns de la houle , je me suis reconnectée à mon féminin et à Grand'Mère Kalle.

Au cours de mes méditations , j'ai eu une vision de son énergie circulant dans les tunnels du volcan pour se déverser sur ses flancs déjà recouverts de lave noire, et j'ai eu envie de la peindre.

volcan dessin février 2015

Je suis revenue à la Source de la Vie, celle qui nous prend dans ses bras et nous porte , et à d'autres moments  bouscule et terrifie notre petit égo..



Le jour où j'ai fini mon dessin, Grand'Mère Kalle s'est réveillée et a craché une belle coulée de lave sur le flanc du volcan!

Je sais que tout n'est pas gagné mais à mon retour un rêve me montre qu'une libération de ma vitalité s'est accomplie:

"Je vois ma jument, harnachée, elle enlève elle-même tout son attirail et va le ranger dans la sellerie.
Je parle avec un homme et lui dis en riant , tu vois comme ma jument est bien éduquée!
A ce moment elle revient et se met à sauter et à galoper dans tous les sens, visiblement heureuse d'être libre. Un autre cheval joue avec elle.
Puis j'aperçois juste devant moi , un lion, plutôt une lionne dans les buissons.
Je me demande comment les choses vont tourner quand les chevaux vont l'apercevoir et je m'inquiète.
Puis je vois sur le front de ma jument, l'empreinte de la tête du lion qui se dessine de plus en plus nettement dans l'épaisseur du poil.
Je suis très enthousiaste et le fais remarquer à l'homme toujours présent..".

Pour moi le filet et la selle représentent un aspect du contrôle du mental et des principes masculins qui brident encore mon énergie instinctive, féminine.

Cette libération ouvre sur une nouvelle étape, après la libération et la mise en mouvement de l'énergie vitale, l'intégration d'une énergie de feu, la lionne...

La Vie se déploie...
A suivre...

ATELIER DU 9 MAI 2015: Marcher avec le cheval sur le Cercle de la Vie...

...Un chemin de transformation

Après un travail préparatoire et l'ouverture de l'espace , Il sera proposé à chaque participant d'honorer chaque aspect de sa personne dans les 4 directions en visitant celles-ci , accompagné du cheval.

Ce chemin permettra à chacun de s'ouvrir à ce qui cherche à se transformer dans le moment présent :

En partant du centre

- il s'agira de marcher vers l'OUEST en écoutant ses sensations dans le corps T
- puis d'accompagner l'énergie qui cherche à se mettre en mouvement grâce aux émotions au SUD
- il sera alors temps de retourner au centre pour s'engager vers le NORD afin de mettre des mots sur son ressenti et de revoir peut-être le bien-fondé de certaines croyances
- ensuite, le passage à l'EST permettra d'accepter son expérience, en ouvrant la vision d'une autre manière de se situer dans la vie, de se souvenir de "qui je suis" et de sa destinée.

Chaque personne fera son chemin à son rythme, avec le soutien de la facilitatrice et du groupe , en connection avec le cheval qui va s'exprimer dans son langage.

Lorsque les 4 directions sont rassemblées, la personne expérimente un nouvel équilibre fondé sur la congruence de ses 4 dimensions, dans le moment présent.
Elle accède à une nouvelle force dans un élargissement de conscience.


logo



A l'écurie du Château des Cinq Cantons- Carpentras

Le SAMEDI 9 MAI 2015 DE 9h 30 à 17h

Participation : 110€- Maximum 4 personnes
Renseignements et inscription: 06 03 22 81 72

ATELIER DECOUVERTE du 11 AVRIL 2015: venez écouter ce que les chevaux nous enseignent



         VOUS SOUHAITEZ VOUS LIBERER DE CERTAINS SCHEMAS?
PRENDRE CONFIANCE DANS VOS RESSOURCES ?

zane 2 novembre



VENEZ DECOUVRIR LA SAGESSE DU CHEVAL

QUI NOUS REVELE A NOUS-MÊMES


Entrer en relation avec le cheval nous permet denous regarder dans le miroir qu'il nous tend, de recevoir son retour sans jugement .
Dans le cadre d’une rencontre individuelle avec lui et avec le soutien d’un petit groupe,
Vous découvrirez comment les chevaux vous invitent à être authentiques et à mieux gérer votre énergie et vos émotions.


LE SAMEDI 11 AVRIL de 9h30 à 13h

A l’écurie du Chateau des Cinq Cantons – Carpentras

Participation: 55€

Maximum : 4 personnes

Aucune expérience avec le cheval n’est requise.


Renseignements et inscription : 06 03 22 81 72

dimanche 20 avril 2014

Comment la connection entre un cheval et une personne est porteuse de transformation?



Dernièrement je me suis penchée un peu plus sur cette question en découvrant le livre de LEIGH SHAMBO une thérapeute américaine qui a créé il y a quelques années une association appelée "HEAL" ( Humane-Equine Alliances pour apprendre ) .
Depuis elle a approfondi un travail de recherche et d'enseignement dans cette approche qui consiste à mettre en avant l'importance de la connection avec le cheval pour aider des personnes souffrant de difficultés psychologiques.
Je profite de cette lecture pour partager avec vous quelques notions développées dans son livre qui permettent de mieux comprendre comment fonctionne l'interaction de la personne avec le cheval, du point de vue de notre cerveau ou plutôt de nos cerveaux!
Son travail ouvre des perspectives sur la manière dont nos relations se construisent, se vivent en fonction de notre histoire et comment elles peuvent se transformer.

mourre de cabanis 4


La réponse repose sur une première réalité:

les humains partagent avec les chevaux et avec tous les mammifères la même structure du système nerveux.

Celui-ci se différencie en trois grandes parties:

  • Le néocortex, c'est le "CERVEAU DE NOTRE TÊTE" où nous pensons, évaluons et gérons des tâches complexes de manière rationnelle.
  • le système limbique c'est le médiateur de notre apprentissage relationnel socio-émotionnel.Il permet le tissage du lien entre la mère et l'enfant c'est à dire l'attachement, et la socialisation
Ces chemins neuronaux se mettent en place très tôt avant le développement du langage et des fonctions logiques.
Ce cerveau émotionnel est intimement connecté à notre corps par le biais du système nerveux autonome et spécialement notre coeur avec le nerf vague.
C'est le "CERVEAU DU COEUR"
  • Le tronc cérébral qui régule les fonctions vitales ainsi que les instincts basiques en rapport avec la survie.
Il déclenche les réactions de fuite , lutte ou sidération avec dissociation émotionnelle, en cas de stress extrême.
C'est le"CERVEAU DE NOS TRIPES" et de nos instincts.



Beaucoup de problèmes psychologiques, y compris les symptômes résiduels de traumas ont des racines dans les chemins neuronaux des deux derniers cerveaux.
Les traumas et les chocs émotionnels du passé, les dysfonctionnements familiaux de l'enfance, la violence et les abus de toutes sortes, pour citer les plus courants, ont laissé de fortes empreintes dans le système limbique et le tronc cérébral, générant différents états entre autre l'hypervigilance, la dissociation, l'hypersensibilité ou le dysfonctionnement face au stress.

Leigh Shambo dit :
C'est notre histoire, enfermée dans des schémas de survie

Le défi à relever pour apaiser ces souffrances, est de trouver comment connecter à ce niveau souvent inconscient et inaccessible au langage verbal?
De plus chez les personnes ayant subi des traumas, la difficulté à faire confiance à l'autre (humain), fait souvent partie du tableau.

Pour guérir il est nécessaire de permettre à de nouveaux circuits neuronaux de se mettre en place dans le système limbique en particulier et ceci ne peut se faire qu'en faisant l'expérience d'une connection socio-émotionnelle qui va remplir les critères suivants:
- une résonnance définie par une empathie partagée possible entre deux mammifères
- une régulation , définie par la capacité de se "lire" réciproquement grâce au langage des émotions, et en ajustant la physiologie de chacun
- un ajustement , défini par une adaptation à un schéma plus sain de relation , grâce à de nouvelles connections neuroniques qui ne sont possibles que par l'expérience.

CE QUI A ETE BLESSE DANS LA RELATION, DOIT, APRES TOUT, AUSSI SE GUERIR DANS LA RELATION{{}}

( A shining affliction-Rogers)


Parmi les mammifères supérieurs, le cheval a un système limbique assez semblable à celui de l'humain.

Celui-ci lui permet de créer des relations entre pairs, des comportements parentaux et des liens sociaux dans sa communauté.

zane hello repas 2

Les chevaux et les humains sont très sociaux par nature, un des fondements de leur alliance établie depuis quelques millénaires.

Les chevaux comme les humains ont besoin de contact entre eux pour se réguler:


Ils se "branchent " les uns sur les autres pour se rassurer, se réconforter et trouver la validation de leurs préoccupations communes,



La solidarité et le sens d'appartenance au groupe sont essentielles pour expérimenter le pouvoir régulateur de la relation sur le cerveau.

sagesse des chevaux 1


Dans les séances et les ateliers proposés, les personnes ont la possibilité de faire l'expérience de ce processus "dans la vraie vie" à partir d'une véritable rencontre incarnée ici et maintenant avec le cheval.

Celui-ci est considéré comme un partenaire à part entière, capable de ressentir les mêmes émotions que les humains, de faire des choix et d'avoir des opinions.


Il lui est donné un maximum de liberté et d'initiative tout en respectant un cadre qui assure la sécurité de chacun.


C'EST UN LIEN PALPABLE D'ATTENTION ET DE RESPECT QUE LA PERSONNE ET LE CHEVAL ENTRETIENNENT
(Leigh Shambo)


Et c'est ce lien qui ouvre à la transformation pour chaque personne, dans le respect de son rythme , de ses besoins et de ses aspirations.

claire zane
Ces réflexions sont l'occasion pour moi de m'émerveiller une fois de plus sur les ressources et la richesse de notre nature...que nous partageons avec les autres êtres vivants et en particulier avec nos compagnons les chevaux.
Une autre manière de reconnaître la sagesse qu'ils portent en eux , qui habite également notre dimension animale et que nous avons malheureusement oubliée ... en partie du moins!
Ils sont là pour nous la rappeler et nous donner confiance dans nos ressources ...
Ne plus être conditionnés uniquement par nos schémas de survie liés à nos blessures passées, et permettre à la Vie de nous élargir...


Références bibliographiques:
The listening heart- Leigh Shambo
A general theory of Love- Thomas Lewis , Fari Amini, Richard Lannon


dimanche 16 février 2014

Connaissez-vous Grand'mère Kalle?

Mon voyage récent à l'île de la Réunion m'a permis de faire sa connaissance...

Je vais vous la présenter!

Comme vous le savez , l'île de la Réunion est un volcan. Si le piton le plus ancien est éteint, (c'est le Piton des Neiges), le Piton de la Fournaise est actif régulièrement et des éruptions de lave s'écoulent en général de ses flancs , pour rejoindre la mer quand elles sont suffisamment importantes.
Il y a deux ans , j'avais déjà eu le privilège de prendre contact avec le volcan puisque j'étais montée sur le bord du cratère pour contempler l'éruption de lave qu s'écoulait à ce moment là à l'intérieur du cratère.
Après une ascension assez rude dans un paysage minéral , J'avais découvert à travers mes sensations que le volcan est vivant.

Cela fait maintenant quelques années que je vais régulièrement là bas et je me ressource toujours dans cette île aux sensations extrêmes: les montagnes vertes et abruptes, la houle de l'océan indien qui se brise sur les falaises de basalte noir, contrastent avec la douceur du lagon où des poissons multicolores nagent dans l'eau chaude et transparente, la profusion des fleurs et des fruits et la gentillesse de ses habitants.

Cette année la Vie m'a permis d'entrer encore plus dans l' intimité du volcan en allant visiter ses entrailles, à savoir des tunnels de lave qui sillonnent l'intérieur des différentes coulées.

Nous voici embarqués avec des guides , dans la coulée qui date de 2004, bien refroidie!


volcan réunion 2014
Je ne vous cache pas que je suis très impressionnée avec même une certaine appréhension à descendre dans l'obscurité, équipée d'une lampe frontale , de genouillères et de gants...
Dès les premiers instants, je suis surprise de me sentir bien, de respirer librement dans ce monde obscur et mystérieux qui s'ouvre à moi.

J'ai conscience d'être dans le ventre de la Terre Mère, je me sens minuscule et vulnérable, sachant la puissance énorme qui dort sous mes pieds!!!
volcan 2 réunion 2014


volcan réunion 5Ma lampe éclaire des stalactites noires et brillantes , des formes fantastiques qui donnent libre court à l'imagination .
Nous marchons souvent debout mais à certains moments, nous voilà à 4 pattes pour franchir certains passages.

Nous arrivons dans la salle de la cathédrale où nous sommes invités par notre guide à faire l'expérience du noir total, et c'est le moment qu'il choisit pour nous raconter l'histoire de Grand'mère Kalle.



Peut-être le devinez-vous, Grand'mère Kalle a des accointances avec la grande déesse Kâli qui règne dans l'Océan indien, Kâli "la Noire" , la Déesse Mère destructrice et créatrice de l'hindouisme..






A la Réunion ,Grand'mère Kalle est réputée pour se promener dans les tunnels du volcan la nuit, en compagnie d' esprits plus ou moins inquiétants.

Cette sorcière est considérée comme méchante, elle fait peur aux enfants et enlèvent ceux qui n'obéissent pas à leurs parents pour les emmener en esclavage dans son domaine, le volcan.



Lorsqu'elle se réveille, après avoir dormi pendant des années ,elle répand le malheur et la destruction, comment ne pas faire le lien avec le volcan qui entre en éruption?



Alors que je suis blottie dans le noir le plus total, l'histoire inspire en moi un grand respect pour ce lieu ...et pour Grand'mère Kalle: ici on ne peut nier sa puissance phénoménale , elle dispense à la fois la vie dans son abondance , et tout d'un coup elle est capable de tout balayer de son feu destructeur.

Les habitants de l'île vivent au quotidien dans la dépendance de ses humeurs...

Plus question de se centrer uniquement sur la raison et la technologie de notre époque, nous sommes là dans le ventre de la grande Mère , à sa merci comme des petits enfants ...
Alors que je suis consciente d'être conditionnée et formatée par la société patriarcale dans laquelle je vis ,tout d'un coup je bascule dans un autre temps qui dissout les exigences du mental et m'immerge dans l'énergie du grand féminin primordial,

.volcan 3 réunion 2014
Dans l'hindouisme la déesse Kâli est la manifestation du Féminin sacré .
Notre culture a perdu cette référence et le féminin a subi la dévalorisation et la répression que l'on sait depuis des siècles.

Je me   sens invitée à m'y reconnecter  à ce moment là alors que je rampe dans un boyau étroit qui laisse entrevoir au bout la lumière du jour...


Nouvelle naissance en conscience?

Je suis une femme et cette histoire me parle d'autant plus, j'ai besoin de retrouver en moi la Source du Féminin sacré pour soutenir mon identité de femme , ma force et créer ma vie en accord avec ma nature originelle.


Ma démarche auprès des chevaux va dans ce sens depuis quelques années.
Comme le dit si bien Linda Kohanov dans "Le Tao du cheval", les chevaux connaissent le Yang mais restent dans le Yin,manifestant dans leur quotidien ces qualités qu'on nomme féminines comme la sensibilité, la réceptivité, la relation et la solidarité dans le troupeau.

Face à une société qui privilégie les valeurs masculines liées au pouvoir de l'esprit nous avons de plus en plus besoin (que nous soyons hommes ou femmes) de retrouver notre ancrage dans la Grande Mère Nature, sans laquelle aucune vie n'est possible, et de nous souvenir d'où nous venons, afin de ne pas couper la branche sur laquelle nous sommes tous assis...

dimanche 15 décembre 2013

L'étoile de Noël

Chaque année le temps de Noêl et l'entrée dans l'hiver sont propices à l'intériorisation.
L'obscurité grandissante à l'extérieur n'est pas sans conséquences parfois sur notre moral, mais elle nous appelle aussi à voir et à célébrer les lumières qui ne sont visibles que la nuit ... .

Les lumières présentes à l'extérieur par des guirlandes, des bougies et autres illuminations des villes, nous invitent à nous tourner vers nous-mêmes afin d'y découvrir notre lumière , celle qui ne se révèle que lorsque nous acceptons de plonger dans l'obscur en nous, l'inconscient.

Dans le récit de la naissance de l'Enfant Divin à Noël, c'est l'étoile de Bethléem qui brille dans la nuit et guide sur le chemin..

Mais qu'est-ce que cet Enfant Divin?
Symboliquement, il représente la source de nos aspirations profondes, au-delà des turbulences du Moi et des émotions, des pensées et croyances parasites.
Il nous donne la vision de notre intégrité, du Soi comme l'appelle C.Jung, ce centre organisateur de notre psyché qui préside au sens de notre vie et à l'accomplissement de notre destinée.

Tout au long de cette année, les chevaux nous ont accompagnés dans cette ouverture à l'obscur en nous.
Ils nous ont conduit vers la totalité et l'unification de nous-mêmes, d'abord en réhabilitant des aspects parfois négligés et souffrants de notre personnalité:

Le corps, les sensations et les émotions

A la suite de cette étape, la source de notre être essentiel se libère, elle jaillit et s'éclaire, l'étoile de Béthléem apparaît et montre le chemin :

NOUS SOMMES PLUS QUE CE QUE NOUS PENSONS

Cette expérience est mienne et elle s'est trouvée enrichie par celle des personnes qui m'ont honorée de leur confiance cette année pour venir se regarder dans le cheval-miroir .
Cette communauté vécue avec les chevaux dans l'instant présent m'a inspiré ce petit texte que je partage avec vous dans l'esprit de Noël.



IMG_1304.JPG

MON CHEVAL, MON BEAU MIROIR

Ce matin
Le ciel est pur
L'hiver a poudré de blanc
Le chemin qui mène à toi

Le soleil s'est levé
Derrière les chênes
Et réveille l'or
Caché au creux de leur feuillage

Tu lèves ton regard sur moi
oeil 2 zane Dans l'air immobile
Et je me souviens
De qui je suis.

Ton souffle chaud
au creux de mon oreille
Réchauffe mon coeur
Et je me souviens
De qui je suis

Mes mains caressent
Le doux velours
De ta robe de feu
Et je me souviens
De qui je suis

Alors je me cherche
Dans la nuit bleue
Du ciel de ton regard
Et je me souviens
De qui je suis

Mon coeur s'ouvre
A L'étoile de Bethléem qui s'élève
Et me montre le chemin
De qui je suis.


Je vous souhaite à toutes et à tous un JOYEUX NOËL
Que le cheval soit avec vous pour regarder l'Etoile

mercredi 27 novembre 2013

Le cercle des rêves

Le cercle de la vie tel qu'il est représenté dans la culture amérindienne nous renvoie à quatre dimensions en nous: sensation-émotion-pensée-inspiration spirituelle.

Ces quatre dimensions sont en relation entre autre avec les quatre saisons, respectivement :automne-hiver-printemps-été et les quatre directions: ouest-nord-est-sud .

celebrer_l_automne_Le_Roi.JPG


Une fois par mois, Je vous invite à un voyage sur le cercle de la vie à partir du monde des rêves.


Pour les Amérindiens, la porte de l'ouest est aussi celle qui s'ouvre sur le monde des rêves, .




Dans le rêve que je partageais avec vous récemment, intitulé rêve d'automne je vous parlais du lien entre le monde intérieur et le monde extérieur , l'un en miroir de l'autre pour nous faire cheminer vers notre unité .
Dans ce rêve le cheval tient une place particulière pour m'accompagner dans ce passage

A l'écoute des rêves et au fil des ateliers en compagnie des chevaux , mon chemin de vie se tisse d'un monde à l'autre .
Il me conduit aujourd'hui à vous proposer des moments pour nous mettre ensemble à l'écoute de l'enseignement des rêves,

A partir des images chargées d'énergie que les rêves nous envoient lorsque nous ouvrons la porte de l'Ouest, nous voyagerons sur le cercle de la vie, accompagnant les émotions qui nous habitent (au sud), en réfléchissant et en mettant des mots sur notre ressenti (au nord), et en nous ouvrant à notre intuition et notre inspiration (à l'est).
Le partage dans un groupe respectueux et sans jugement nous mettra en résonance les uns avec les autres pour soutenir notre processus de croissance.

Chaque participant(e) est invité à venir avec un rêve .

Pour les interpréter , nous nous appuierons sur l'oeuvre de C.G.Jung, son chemin et sa pensée, l'occasion de s'initier au monde des symboles et des archétypes pour approfondir la connaissance de soi , sachant qu'un véritable travail en profondeur ne peut se faire que dans le cadre d'une démarche individuelle.
L'accent sera mis sur l'enseignement du rêve qui s'adresse à chacun de nous .


PROCHAINE DATE: SAMEDI 27 SEPTEMBRE 2014 de 17h à 20h.

Participation: 30€ par personne
Maximum: 8 personnes

 Renseignements et informations: 0603228172

dimanche 3 novembre 2013

Au fil des saisons intérieures et extérieures...Rêve d'automne

La vie nous demande aujourd'hui d'aller vite, d'être efficaces, de savoir gérer, organiser...Tout cela souvent au détriment de notre rythme intérieur calqué sur le fil des saisons de la nature. Nous oublions souvent que notre corps fait partie de cette nature et obéit aux mêmes lois qui régissent la croissance des végétaux , des animaux, la variation des climats et l'influence des éléments.

L'énergie de l'automne, avec la récolte des fruits et légumes, les feuilles qui tombent et les températures qui fraîchissent nous ramènent à notre automne intérieur.


cerisier automne

Qu'est ce qui se termine en nous?

Phase nécessaire pour entrer dans l'hiver et  préparer un nouveau cycle de vie, une renaissance au printemps prochain?


A cette occasion je vous ai invités à entrer dans cette expérience en compagnie des chevaux lors du prochain atelier...

Les chevaux sont de parfaits médiateurs pour nous renvoyer en miroir là où nous sommes vraiment dans notre corps et nos émotions.
Ils nous accompagnent dans nos saisons extérieures et intérieures , eux qui vivent en phase avec les cycles de la nature , sans agenda , si ce n'est celui qu'on peut leur imposer!

chevaux hiver
Parmi les émotions propres à cette saison, nous pourrons ressentir entre autre de la tristesse à l'idée de perdre quelque chose qui se termine, de la peur devant une transition qui amène de l'inconnu, de la joie à la perspective du nouveau qui cherche à naître bientôt.

Je suis émerveillée , depuis que je me suis engagée sur ce chemin, de découvrir comment  les chevaux nous  ouvrent à une  conscience élargie de nous-mêmes,
des autres et du monde, et comment ils soutiennent inconditionnellement notre démarche vers plus d'authenticité et d'intégrité en phase avec la nature .

A l'extérieur , dans les rencontres et les séances que j'organise, mais aussi à l'intérieur, dans les rêves .
Je fais souvent l'expérience de cette synchronicité , comme si les chevaux voyageaient et passaient d'un monde à l'autre ,
pour nous montrer qu'en fait tout est un : ce qui se vit à l'intérieur se rencontre à l'extérieur et réciproquement.
Les saisons extérieures nous renvoient aux saisons de notre âme.

A ce propos il m'est venu un rêve en résonance avec ce que je viens d'évoquer

En voici le contenu:

Je vais dans la maison de mon enfance et je descends dans le jardin.
Je sais qu'une partie de la maison est louée à un jeune couple (ce qui correspond à la réalité présente) et ceux-ci ont aménagé un nouveau bassin , plus grand , en arc de cercle , et dans lequel on peut nager et se baigner.

Je suis agréablement surprise de la transformation.
Un cheval en liberté arrive et entre dans l'eau, il s'immerge complètement puis ressort de l'eau , il a l'air d'apprécier.

Une femme est présente , je crois qu'elle est la propriétaire du cheval ou la personne qui s'en occupe. Je vois un autre cheval à côté.


Dans les rêves , la maison de l'enfance fait référence à notre structure, celle qui nous a permis de nous construire au début de la vie , à partir de notre énergie vitale.
Cette construction est la plupart du temps associée pour chacun de nous à des manques, des souffrances de l'enfance.
Ceux-ci sont réactivés plus tard dans nos fonctionnements relationnels, ou dans des circonstances particulières qui induisent parfois un état de crise et cela quel que soit notre âge . .
Dans mon expérience , nous sommes tous dans un processus constant de croissance, qui lui aussi est en phase avec les cycles de la nature.
Cette croissance obéit aux lois de la nature et demande régulièrement , suivant un rythme qui nous est propre ,que se libèrent et se terminent les schémas du passé afin de préparer un renouveau.

En ce qui concerne cette maison Je dois dire que c'est bien la première fois que j'en rêve avec la présence des locataires d'aujourd'hui.
Souvent dans mes rêves, j'y retrouve mes parents, un décor du passé, voir des personnes familières de mon enfance.

Une transformation a donc eu lieu....
Ce jeune couple a pris les choses en main si je puis dire et réaménage le jardin.
L'image du couple à l'oeuvre manifeste la conjonction d'un masculin et d'un féminin jeunes (donc récents) unis dans un nouvel esprit accordé à la sensibilité féminine .


Il ne s'agit plus d'agir , de créer avec la volonté seule de l'esprit mais d'écouter et de collaborer avec le féminin, c'est à dire les sensations du corps et les émotions.

Qu'est -ce que ce bassin? Cette eau dans laquelle vient plonger le cheval?

L'eau est un grand symbole de l'inconscient au féminin ,s'y plonger est une manière de "se mouiller" , d'accepter l'invitation de notre être profond qui veut grandir , de lâcher les prérogatives d'un Moi rationnel qui voudrait tout contrôler et gérer, bref ,c'est s'abandonner à la source de notre vitalité ,à notre nature, à notre instinct .:
Le bassin est ici le lieu d'une régénération dans des eaux matricielles , d'un ressourcement total initié par le cheval, Il plonge dans les eaux pour faire mourir ce qui est terminé et en émerge comme pour une nouvelle naissance

Le cheval est là aussi l'enseignant ,le guide qui me montre le chemin:zane mains


Je peux revenir à mes racines sans être "plombée" par les mémoires de souffrance du passé,.


Celui-ci est révolu , une page se tourne et sur celle qui s'ouvre, la vie naturelle personnifiée par le cheval renaît sans joug ni contrainte , sous le regard attentionné de la femme,




C'est cette femme en moi qui peut aujourd'hui être présente à ce passage dans la conscience et la confiance .
Mais je ne suis pas au bout du chemin, l'aventure continue:

La présence d'un autre cheval me parle sans doute d'un élargissement à venir.
A suivre...

dimanche 23 décembre 2012

Rêve de cheval, Rêve de Noël

JOYEUX NOËL à chacune et chacun de vous


photos_a_065.JPG

Nous voici entrés dans l'hiver.
Sur la roue de médecine des Amérindiens, l'hiver est en relation avec l'élément AIR, les pensées , les croyances, la connaissance.


A cette occasion et pour accompagner mes voeux de Noël, J'ai envie de partager avec vous quelques réflexions à propos d'un rêve qui m'est venu dernièrement ...

Dans ce rêve je voyais un train, puis j'étais dans ce train , peut-être dans un des derniers wagons, car je voyais des passagers assis dans le wagon précédent.
Il y avait là une femme et cette femme était aussi moi.
Je savais qu'il était question qu'elle saute du train. Il faisait nuit, je savais aussi sans voir le paysage, que les rails longeaient la forêt, et que si elle sautait du train c'était pour se retrouver parmi les arbres de la forêt, dans l'obscurité...

Bien que risqué ce saut était tout à fait envisageable, il fallait juste choisir le bon moment,c'est à dire être en phase avec les arbres de la forêt, sans les voir, afin de ne pas en percuter un au moment de l'atterrissage.
Cela supposait être à l'écoute de son ressenti , de son intuition.


Quel est l' enseignement de ce rêve pour moi ?



Ce train représente pour moi la dynamique du monde gouvernée par un mental avide qui cherche toujours plus de profit, de gain matériel au détriment d'autres aspects de la vie inscrits dans les lois de la nature
Nous sommes tous formatés par ce mental même à l'occasion de Noël qui devrait être une fête centrée sur le coeur et le partage.
Je regardais une publicité ces derniers jours affirmant :" Elle a trouvé son cadeau plus vite que le Père Noël"...

Peut on faire mieux en terme de magie de Noël?

L'inconscient me propose de sauter de ce train là , celui qui m'enferme dans des conditionnements et m'éloigne des besoins de mon être essentiel:
Le train peut être assimilée à ce que Linda Kohanov appelle le "Faux soi" dans son livre, " le Tao du Cheval".

Cet aspect de notre personnalité est nourri par la société et ses valeurs. et malgré son utilité pour nous adapter à la vie sociale, nous devons nous garder de nous identifier à lui...Nous sommes bien plus... 


forêt 2
Que vais je trouver dans la forêt? La forêt est le lieu du foisonnement de la vie , de la bio diversité, c'est une image de la nature sauvage primordiale ,

C'est un monde à part entière avec ses lois et son équilibre entre les plantes et les animaux qui l'habitent, un monde autrefois  étranger à l'homme et à son action.



forêt 3

D'ailleurs dans les contes, on peut s'y perdre , y vivre des aventures merveilleuses ou inquiétantes...


Il fait nuit , je ne peux pas voir clair pour le moment, c'est dans la confiance en mon ressenti et mon intuition que je vais pouvoir l'embrasser en sautant dedans "à corps perdu"!!!.

zane promenade.



Le message est venu comme une confirmation du chemin que je fais depuis maintenant quelques années en compagnie des chevaux.

Avec eux je plonge dans la nature en moi,
j'écoute les sensations dans mon corps,
j' accueille sans les juger mes émotions comme des informations

qui me permettent de me positionner dans l'instant présent.











J' accepte d'abandonner le Faux Soi pour m'ouvrir au monde d'abord obscur de l'instinct mais qui se révèle petit à petit en faisant l'expérience de la sagesse des chevaux.

A partir de là je fais l'expérience d'un nouvelle conscience de moi-même où la libre circulation de mon énergie vitale me connecte à des ressources parfois insoupçonnées. ,..
C'est la découverte du Soi Authentique toujours selon Linda Kohanov,
Cette part de nous liée au désir de notre âme, celle qui nous invite à nous réaliser pleinement , à être créatifs, heureux et libres...
Mon coeur peut s'ouvrir et mon esprit élabore de nouvelles croyances en phase avec mes ressentis.

Une nouvelle espérance naît en moi à la perspective de participer à une vie plus harmonieuse , dans le respect de cette terre qui nous porte , nous nourrit et nous protège , et plus solidaire avec les autres humains et animaux.

Je termine en citant une phrase de Linda Kohanov tiré de son deuxième livre "Riding between the worlds":

Le Soi Authentique compose ce nouveau chant, avec lequel les chevaux nous invitent à nous mettre au diapason, exerçant leur patience sans limite.
Nous agissons dans notre propre intérêt en "coupant leurs rênes" et en les laissant nous guider, parce que dans les yeux de ces créatures au grand coeur, nous ne pouvons jamais être assez joyeux, assez magnifiques et assez libres...

- page 1 de 2